le vent m’a dit

« La vie est un sommeil,

l’amour en est le rêve,

et vous aurez vécu si vous avez aimé. » – Alfred de Musset –

falaise

Le vent m’a dit qu’il se cachait au pays des montagnes noires.

Ou bien était-ce un oiseau qui descendait l’Escaut ?

Espiègle et coquin, le vent lui a soufflé « viens ».

Ou bien était-ce un mot échappé d’un écran ?

Le vent salé s’est mêlé à son Habit rouge imaginé,

une bourrasque contre lui m’a projetée.

Emoi et tremblements.

Les mouettes rieuses s’esclaffent,

les goélands dansent une folle sarabande.

Magie de l’instant.

Un rêve intemporel est passé sur le pays d’Opalie.

Le vent l’a emprisonné et gravé dans la craie.

 

4 Avril 2013

12 réflexions au sujet de « le vent m’a dit »

  1. J’ai un souvenir d’une falaise blanche face à des marins volatiles, des herbes sous le vent, des navires au loin… Ton joli texte m’y ramène. Merci Louv’. Bises. Jonas

    J'aime

  2. et le vent est roi au Blanc nez, c’est son donjon
    Qu’est-ce que la vie ? Une folie
    qu’est-ce que la vie ? Une illusion, une ombre, une fiction ;
    Le plus grand bonheur est peu de chose
    car toute la vie est un songe,
    et les songes valent ce que valent les songes
    P. Calderon de la Barca

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s