no satisfaction

Don Quichotte Picasso

Don Quichotte – esquisse de Picasso –

Sur le parquet tâché de vermillon, gisait lamentablement la toile éventrée de coups de couteaux. Les chapeaux avaient repris leur place sur le haut du chevalet, sous l’oeil ahuri du chat, placide. C’était toujours comme ça.

Elle, l’artiste, n’était jamais satisfaite. Son chevalier fou la hantait depuis des lustres et elle n’avait de cesse de l’immortaliser à sa manière, tel qu’elle l’imaginait : combattant sans relâche toute forme verticale plus haute que nature. C’est ainsi qu’elle l’avait peint dans un désert bleuté, bravant les pyramides d’Egypte. Ou bien encore se fracassant le crâne contre le pied d’une éolienne imperturbable.

Les nuits sans sommeil, imaginant un nouvel ennemi à combattre, Don Quichotte ressurgissait dans son esprit embué. Alors, frénétiquement elle enfilait sa blouse blanche, ressortait les tubes et les brosses, humait l’odeur de thérébentine, se délectait.

Puis elle considérait l’espace et traçait la perspective. C’est à ce moment que recommençait la folle aventure, sa croisade, sa quête.

***

D’un geste large et généreux, elle balaya un ciel de tempête, gorgé de nuages pourpre et d’éclairs blancs. Sur une terre aride et déchiquetée, elle érigea quelques géants venus d’une autre galaxie, longs et tristes comme des jours sans pain.

Lorsque le décor fut planté, lance au poing, Don Quichotte avança au milieu de la toile.  Puis il s’immobilisa, se gratta le casque : quel ennemi lui avait-elle inventé cette fois ? Dans quel autre monde l’avait-elle projeté ?

Fatigué, usé de tant de sollicitations, le vieux chevalier ne se sentait plus en désaccord avec les formes verticales, aussi hautes fussent-elles. Elle, l’artiste insatisfaite, pouvait bien le presser de prendre forme et couleurs, il renonçait à toute velléité.

Alors, contre toute attente, les mains de l’artiste se mirent à trembler. Lâchant le pinceau et la palette, elle vit ses doigts se raidir, ses  paumes se durcir.

Son cri de rage fit bondir le chat tandis que profitant du désordre, Don Quichotte s’esquivait prestement hors de la toile…

16 réflexions au sujet de “no satisfaction”

  1. Ton Don Quichotte qui ne veut pas se laisser dompter ressemble aux histoires que j’essaye d’écrire en ce moment mais qui se rebellent aussi lorsque je prend mon stylo ou plutôt mon clavier. Bisous

    J'aime

  2. Excellent, comme j’aime cette imagination là !
    Peut être en fin de compte s’en trouvera t-elle apaisée ? Son Don Quichotte oui c’est évident…Aaah si tous les Don Quichotte se réconciliaient avec leurs moulins… Les Panchas aussi iraient pécher le fil au bout de l’orteil…
    Merci Louv’, merci merci, de ce plaisir offert.

    J'aime

  3. Si les mythiques personnages se prennent aussi de révolte, alors où va-t-on, je vous le demande… En attendant cette fantaisie picturale est un bonheur et l’oeuvre tremblée que tu imagines où l’on surprendrait le grand escogriffe quitter discrètement la toile enchanterait nos murs. Et j’entends Pancha murmurer : « He cannot get… » Bises.
    Jonas

    J'aime

    1. Le pauvre a été mis à toutes les sauces, de tous temps. Il mériterait un peu de repos, non ?
      A bientôt Jonas, j’espère.

      J'aime

    1. Récurrent, tu peux le dire 🙂 …violente la réaction de l’artiste ? Normale pour moi 🙂

      J'aime

  4. Bonjour Louv’
    Ah oui l’angoisse des artistes, jamais totalement satisfaits… Mieux vaut l’ignorer car il n’y a pas de pire juge que soi-même ! Ou faire comme ta peintre, hurler ! Ça défoule…
    Bon dimanche 🙂

    J'aime

    1. Cela voudrait-il dire qu’il ne faut jamais atteindre cette perfection ? Alors là..je suis tranquille 🙂

      J'aime

  5. Tres bien écrit….Je crois qu’un artiste est toujours un peu insatisfait de son « oeuvre »!Ils peuvent toutes et tous reprendre en choeur « I can’t get no ,satisfaction » avec M,J.

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s