tête de bois

petite géante

L’éléphant et la petite géante – Royal de Luxe –

Les Bourgeois eux-mêmes n’en croyaient pas leurs yeux de bronze. Un autre personnage venait leur ravir la célébrité. Une petite géante sortie d’une fusée échouée sur les boulevards pendant la nuit, avait rendez-vous avec un éléphant !

Une marionnette qui attendait l’éléphant du Maharajah des Indes pour l’emporter loin…Quelle  histoire ! Qui eût cru qu’un éléphant foulerait le sol d’Opalie en ce joli mois d’octobre 2006 ? Qui eût cru que leur aventure se déroulerait ici ?

La foule des doux rêveurs s’était rassemblée pour les accueillir comme il se devait, avec tous les honneurs. Ce n’était pas tous les jours qu’une future Maharani, fusse-t-elle marionnette de bois, accordait son attention à cette ville perdue en bout de France.

Les lampadaires s’écartèrent pour laisser le chemin libre, les arbres firent le dos rond pour ne pas déranger. Le coeur battant, tous attendaient les visiteurs de l’improbable.

Puis, les Balayeurs du désert (*) entamèrent une marche et l’éléphant apparut. Alors dans un mouvement unique, la foule hypnotisée suivit l’étrange cortège. Ils n’étaient plus que des enfants ébahis devant le rêve qui passait.

Cela dura six jours, pendant lesquels Opalie oublia brumes et tempêtes. Mais tout ayant une fin, un beau matin sur le port, la petite géante et l’éléphant firent leurs adieux. Ils repartaient vers d’autres contrées où les attendaient d’autres doux rêveurs et la ville se rendormit dans la grisaille.

…Ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’à l’intérieur de la tête de bois,

je me suis cachée…et ne suis jamais revenue.


ENJOY !

(*) Les Balayeurs du désert « elephant walk »

13 réflexions au sujet de « tête de bois »

  1. Magnifique. J’aime avec passion les marionnettes, elles sont la poésie incarnée. Les fils tirés donnent aux gestes une grâce qui n’est pas d’ici comme si la représentation se donnait dans un monde parallèle visible. On nous assimile souvent à des marionnettes, dans ce monde asservi, j’avoue que je me sens moins gracieux. Merci pour ce bel article et cette vidéo qui m’enchante. Bises.
    Jonas

    J'aime

    1. Je les aime beaucoup aussi. En plus de la grâce, elles semblent avoir une âme. Celles-ci sont des machines très perfectionnées et ceux qui les ont créées (Eric Delarozière et ses équipes de la Cie La Machine), des poètes génies…
      Ravie que cela te plaise. Bises.

      J'aime

  2. un spectacle inoubliable et poétique … oui on pense à l’éléphant de Gavroche, mais aussi puisque tu t’es cachée dedans, au cheval de Troie quelle ile vas tu conquérir ?

    J'aime

    1. Excellent ! j’avais oublié ça 🙂 D’ailleurs, que sait-on vraiment de ce qui se cache derrière les yeux des statues creuses ou des marionnettes ?

      J'aime

    1. Un souvenir impérissable pour les centaines de milliers de personnes qui ont vu ce spectacle. Sept ans après, on en parle encore en Opalie…
      Bisous Célie.

      J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s