message à la nuit

arriere-plan-clavier-et-mains

« Comment vas-tu ? ». Trois mots dans la nuit, qui crèvent l’écran.

Les mains sur le clavier qui s’apprêtent à répondre « bien, merci« , et qui soudain, sans raison apparente, sans qu’on puisse les retenir, entrent en révolte.

Les lettres s’entrechoquent, s’entrecroisent, composent des mots politiquement incorrects. Des mots presque indécents, qui soudain n’en pouvant plus d’être prisonniers, éclaboussent la toile, se livrent, nus : « mal, j’peux pas dormir, j’fais qu’des conneries ».

Du tiroir aux secrets dégorgent les non-dits. Un ruisseau coule entre les doigts, gonfle et se transforme en un fleuve qui emporte avec lui le poids du silence…

Le curseur s’arrête un instant, reprend souffle. Puis, d’un coup sec, l’index appuie sur « envoyer« . Trop tard pour avoir des regrets.

A l’autre bout de la nuit, l’écho répond. Echange de maux… »moi non plus je ne dors pas, d’ailleurs je ne dors plus… »

Et la planète continue de tourner. Les gens vivent, les gens s’aiment, les gens meurent. Pendant que tambourinent les mots aux portes de la nuit.

23 réflexions au sujet de « message à la nuit »

  1. Toujours risqué de partager ce qu’on ressent vraiment sans savoir comment l’autre va réagir et pourtant, on devrait avoir que de l’empathie quand l’autre ne va pas… sinon, « Gaby » me rappelle des souvenirs de lycée, de quoi se sentir… bien !

    J'aime

  2. Bonjour Louv’
    Il est exact que lorsque une personne demande à quelqu’un comment il va elle espère la plupart du temps qu’ Elle va faire de même envers nous
    .Cette question inexorablement posée permets de aussi de » s’épancher »
    Seulement es-t-on à ce moment précis prêt à prendre sur soi le mal de l’autre?
    bisous tout plein

    J'aime

  3. Quand je demande à mon voisin (qui a été opéré du coeur) comment il va ? Il me répond toujours « je ne me plains jamais ».Moi, ça m’intéresse de savoir. J’aimerais dire ou lire, même au clavier, ce qui va ou ne va pas, mais il paraît que cela ne se fait pas. Sauf en payant un professionnel et seulement pour parler de soi. Au fait, et toi, comment vas-tu ?

    J'aime

    1. Bien merci, et toi ça va ? 🙂
      Ca ne se fait pas de dire ce qui ne va pas ; pourtant c’est parfois nécessaire non ?

      J'aime

    1. Ben oui. Le fait est que de nos jours c’est « the » moyen de communication le plus facile. Après tout, c’est mieux que rien. Nos pensées, ou ce que nous croyons être nos pensées, sont faites pour être partagées, non ?

      J'aime

    1. Monsieur Alain s’est exprimé en chanson pour notre grand plaisir. Chacun son truc, mais on a tous besoin de communiquer.

      J'aime

    1. Paradoxe, tu as raison. Pourtant, il arrive que l’empathie au travers d’un écran se transforme en amitié non virtuelle. C’est rare, mais ça existe. Et là, on peut répondre véritablement à la question : « comment vas-tu ? »

      J'aime

  4. Bonjour Louv’, J’ai toujours eu conscience qu’en posant cette question de façon assez automatique en saluant poliment les gens que l’on croise le matin, il y avait un vrai risque. Dans un élan de vérité, j’ai obtenu parfois des réponses surprenantes de sincérité mais tellement riche d’humanité. Bises Dan

    J'aime

    1. A cette question automatique, il arrive que quelques-uns se lâchent et c’est tant mieux. Au moins, nous ne sommes pas seuls….
      Bises.

      J'aime

  5. Ton « message à la nuit » est tellement vrai!!Tellement triste aussi,mais reflet,miroir d’une réalité que l’on cache souvent!Une réalité n’est pas toujours bonne à partager…Je vais bien!Bises et bon dimanche,Jean-Pierre

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s