message express

1174533_707149915968152_341773598_n

Surtout ne viens pas ; je t’en prie, reste où tu es.

Il est si beau ton univers peuplé de rêves bleus !

Ne le quitte pas.

Ici, la couleur des rêves se délave à la machine du temps. Les arcs-en-ciel sont illusoires, la pluie ne fait pas de claquettes. Les criquets ne jouent pas du violon, les troubadours sont des fantômes.

Ici, les avions, les bateaux, ne mènent nulle part. Le désert c’est la foule. Les paysages sont de carton. La route est une impasse. Les chemins de traverse parsemés d’obstacles.

Ici, les preux chevaliers n’existent pas ; leurs destriers sont d’acier mais leur coeur aussi. Aucun ne te protégera ni ne s’inquiètera de ta petite personne. Car en vérité, ici, c’est chacun pour soi.

Ici, il te faudra lutter sans cesse contre le spectre de la désespérance. Te dissimuler sous un masque, sourire quand tu voudras pleurer. Apprendre les mots menteurs.

Ne viens pas, petite, reste où tu es.

Arrête le temps, je t’en prie, ne grandis pas !

20 réflexions au sujet de « message express »

  1. Tout n’est pas toujours rose et beau dans le monde des enfants, j’en ai trop connu qui ne voulaient que grandir pour échapper à ce « monde merveilleux »… certains sont arrivés à être des adultes heureux !

    J'aime

  2. Que ton écriture est belle toujours Louv’! Je suis prise, sous le charme , et pourtant au départ j’aurais une petite tendance à penser que le monde de l’enfance a des côtés bien âpres et rudes aussi

    J'aime

    1. Âpres et rudes ? Sans doute, mais en tant qu’incorrigible rêveuse, je refuse de l’admettre :)…Pour moi, toutes les petites filles sont des Alice et les garçons des Petit Prince. C’est grave, docteur ?
      Peu importe, merci Cardamone, pour ton appréciation.

      J'aime

  3. l’expérience ne se transmet pas et il est bien difficile de faire entendre les conseils et les recommandations. En découvrant par soi même on reconnait plus tard la véracité des propos que l’on a pas voulu entendre. Bises Dan

    J'aime

    1. Tu as tout à fait raison, Dan. Mais il arrive aussi que des adultes n’écoutent pas l’enfant qu’ils étaient. Tout cela est bien compliqué. Restons cool 🙂

      J'aime

  4. Ta vision de « ici » est un peu cauchemardesque,mais,hélas,réaliste….J’essaie souvent de remplacer cette réalité d' »ici » par mes rêves d' »ailleurs ».Mais je ne sais pas où est « ailleurs »?Bises,à bientôt,Jean-Pierre

    J'aime

  5. Parfois je me dis que certaines de nos filles entendent ou ont entendu ce message.
    La vie sur Terre est une traversée en solitaire de l’âme, et ce malgré la foule. À chacun(e) de glaner la beauté quand il peut la voir, et avec ces miettes d’elle se construire un « bouclier ».

    J'aime

  6. J’aime beaucoup Louv’.
    Drôlement en forme cet article…
    « Le désert, c’est la foule » : Je ne suis as loin d’être jaloux d’une si belle trouvaille. Rassure-toi, finalement ici personne ne grandit.
    Jonas

    J'aime

  7. Il faudrait garder intacts l’instant de l’enfance…seulement voilà, tous les enfants veulent grandir parce qu’ils ne savent pas.
    Ton texte pessimiste mais très beau et si vrai…

    J'aime

    1. Bou..ouh…je ne voulais pas paraître pessimiste 🙂 Ce que je trouve dommage, c’est qu’on fait croire aux enfants que tout est beau, tout est merveilleux et qu’ils sont le centre du monde…

      J'aime

  8. C’est un message qu’à un certain âge on pense très fort mais on n’en dit rien, émerveillés par la foi en la vie de la jeunesse – Merci de si bien exprimer des choses que moi aussi je ressens.

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s