retrouvailles

16694Le propriétaire avait changé mais le décor kitch était resté le même. Les éternels filets de pêche tendus sur les murs, quelques crabes et étoiles de mer en plastique, une lanterne de marin, made in Taïwan. Le patron, jovial, s’avança vers eux : « Que puis-je vous servir ? Pour la soupe de poissons, il faudra attendre un peu… »

Paula commanda un thé à la bergamote, et lui un café accompagné d’un Genièvre.

Dix ans s’étaient écoulés. « Tu n’as pas changé » mentirent-ils, simultanément. Ils s’en amusèrent et se contemplèrent intensément. Paula s’était assise à contre-jour afin de mieux scruter ce visage si familier et pourtant si lointain. Derrière la barbe grise, les joues s’étaient creusées un peu  plus. Mais sous les paupières fatiguées brillait toujours cette lueur coquine qui l’avait séduite, autrefois.

– « Alors, que deviens-tu ? » demanda-t-il –  « Globe-trotter » répondit Paula avec une pointe d’ironie – Il esquissa un sourire : « Ainsi tu as réalisé ton rêve ? » – « Oui, on peut le dire ; et toi, as-tu réalisé le tien ? » – « Oui… »

Tous deux savaient que ces réponses laconiques n’étaient que parade. Dans le silence qui suivit, chacun brûlait de poser La question, mais aucun n’osa. Comme ils n’osèrent pas se toucher la main malgré l’envie.

De ces images floues des années passées, ne subsistait que l’étrangeté d’un roman inachevé. Des pages restées blanches qu’il ne fallait surtout pas remplir. Colère, chagrin, mépris avaient laissé place à une tranquille indifférence. Et s’ils se trouvaient là aujourd’hui, face à face, ce n’était que pure curiosité. Du moins, Paula essaya de s’en persuader.

Un instant elle regretta d’avoir provoqué ces retrouvailles. En réalité ils n’avaient à se dire que des banalités. Creuser les sujets serait inutile, voire, nocif.

Il sortit de sa poche une cigarette électronique et elle fit de même. -« Tiens, tu t’y es mis toi aussi ? » – « Oui, les choses ont changé. Il faut parfois se contenter de saveurs artificielles » …

 

19 réflexions au sujet de « retrouvailles »

  1. Vaste prairie que les retrouvailles… Le temps fait son oeuvre, il transforme les choses et les gens alors que ces choses et ses gens n’ont pas grandi pareillement dans notre souvenir. Le décalage parfois est intense et c’est un gros risque que de vouloir rencontrer des visages du passé que la vie a creusés. Je crois même que c’est un peu dangereux car il est toujours cavalier de vexer sa mémoire en s’opposant à elle. J’ai retrouvé des gens, ce ne fut jamais un bon moment. J’ai renoncé maintenant. Joli sujet, fort bien traité. Jonas

    J'aime

  2. Un thé à la bergamote, très bon choix!
    C’est triste et c’est beau quand même, ces retrouvailles forcément ratées, tu écris si bien la nostalgie, le désir vague et son difficile et mélancolique rapport à la réalité… Beaucoup de finesse.

    J'aime

  3. Ne jamais revenir sur le passé ? Voilà qui me paraît incongru ! Il est très souvent utile de se souvenir du passé pour construire l’avenir, voire tout simplement le présent.
    Il est sympa ce blog, empli de finesse… 🙂
    Sincèrement,
    Catelin

    J'aime

  4. Après trop de points de suspension, l’histoire ne peut plus reprendre son cours. Même si on est tenté à en reprendre le fil, entre autre pour apprendre comment l’autre a vécu cette longue séparation, c’est une mauvaise idée qui ne peut que détuire les plus belles pas écrites ensemble. Bises Dan

    J'aime

  5. Après des années on se rend compte que c’est vrai les choses ont bien changé mais à cette décision qui fut prise et qui fit mal sur le coup, la sagesse revenue, on ne regrette pas grand chose sinon rien
    bisous La Louv’

    J'aime

  6. Le décor peut rester le même mais les années, sans pitié, donnent parfois une saveur aigre au temps qui passe. J’aime beaucoup ce petit moment de vie…

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s