la ville, la pluie, la nuit, le jazz…

Autour de minuit,

Stormy weather sur la ville.

La pluie fait des claquettes

sur le trottoir, les éclairs fusent.

La ville étincelle et ruisselle.

Dansent mes pas sur les  pavés luisants.

La nuit, m’éblouit, sensuelle.

Des bulles de jazz éclatent

et m’éclaboussent.

La java fait la gueule

mais tant pis, moi je ris !

Hep taxi !

La trompette de Miles s’envole.

Roule, roule encore,

plus loin, plus vite, plus fort…

Feu orange, feu rouge,

et flac et floc sur le toit…

La ville étincelle, la ville ruisselle.

Et moi je plane,

What a Wonderful world !

Il n’est pas mort le soleil,

n’est-ce-pas Mr Armstrong ?

Et The best is yet to come,

C’est Stacey Kent qui me l’a dit !

Hey, bonsoir Monsieur Jonaz !

Claque des doigts

à la porte de La boîte de jazz

Dansent mes pas sur les pavés luisants,

La ville étincelle, la ville ruisselle

et Nougaro  fait des flac et des floc et des « oh, oh »…

La pluie fait des claquettes …

Ô Nougaro…

24 réflexions au sujet de « la ville, la pluie, la nuit, le jazz… »

  1. Te voici de retour sur ta planète, et j’en suis très heureuse. La pluie fait des claquettes, et tes mots dansent avec elle.
    J’ai eu de gros problèmes avec mon ordinateur, d’où ma longue absence, c’est agréable d’ouvrir (enfin) son courrier et d’y trouver des messages venus de la planète Opalie.

    J'aime

  2. Bonsoir Louv’ !
    Jolie pluie… Parfois je ne l’aime pas, mais ici elle revigore, on l’attendrait presque ! Avec un peu de jazz pour embellir le tableau, c’est tout bonnement parfait !!
    Bises, bonne soirée à toi 🙂

    J'aime

  3. Louv’
    la pluie…
    Comme ses gouttes sont belles,
    comme dans certains certains pays
    elles sont attendues , comme le Messie
    La pluie avidement bu par cette Terre rougeâtre et craquelée
    Par ce sable brûlant
    Par les graines et qui en quelques jours germent
    et nourrissent ainsi faune et humains.
    Sans elle …… rien

    J'aime

    1. Attendue ici comme le Messie, détestée ailleurs…
      L’eau c’est la vie, et la pluie a parfois beaucoup de charme. Surtout si la musique l’accompagne 🙂
      A bientôt Célie, bisous.

      J'aime

    1. C’était un peu risqué, tout le monde n’aime pas la pluie et le jazz est une musique ciblée. Alors je suis ravie que cela t’ai plu !

      J'aime

  4. Bon sang que c’est bon cette promenade parmi les notes et les flaques avec des artistes que j’aime tout autant que toi. Merci Louv’ pour ce moment chaloupé, Yes Miss, what a wonderful world quand on se bouge ainsi au royaume d’Opalie. Bises en swing.
    Jonas

    J'aime

    1. C’est aussi cela le charme des villes, même sous la pluie. Il y a toujours un tempo quelque part…et c’est bon !
      Bises jazzy !

      J'aime

    1. Rien que des titres de jazz, ou presque…J’espère seulement que beaucoup comprennent l’Anglais 🙂
      Bonne fin de soirée Jean-Pierre et merci.

      J'aime

  5. Je te lisais en buvant un café, et me voilà transporté sous la pluie, j’aime la pluie, surtout la pluie jazzy . Chacun de ces morceaux s’est joué en moi, tandis que sur mon visage la pluie ruisselait ses notes délicates . Je bois une gorgée de café et retourne travailler, mais si bien accompagné , si bien habité , que je reste à tes côtés . Merci Louv’ .

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s