pendant ce temps…en Laponie

laponie

Conte de Noël à ne pas lire à n’importe qui.

Il ne comprenait plus grand chose au monde d’aujourd’hui. Les enfants de tous pays continuaient à lui envoyer des dessins attendrissants. Mais en retour, leurs souhaits exigeants le laissaient perplexe. Il y a bien longtemps que l’atelier de jouets était fermé. Les lutins s’étaient retrouvés au chômage technique et les rennes prenaient du poids faute d’exercice. Le père Noël n’était plus qu’une boite postale.

Très fatigué, le vieil homme reposa ses lunettes sur la table, étendit la peau d’ours synthétique sur ses jambes et ferma les yeux. La chaleur aidant, il ne tarda pas à s’assoupir dans le fauteuil et s’envola vers son rêve préféré.

La toundra enneigée étincelle de mille couleurs sous l’aurore boréale qui danse. Il a cinq ans et ne comprend pas l’univers. Son grand-père lui raconte les pays où les champs sont couverts de fleurs, où les enfants courent pieds nus. Dans ces contrées lointaines, le soleil se lève chaque matin et brûle la peau si l’on n’y prend garde. Il paraît même que des fruits gorgés de sucre poussent sur des arbres ! L’enfant ne se lasse pas d’imaginer ce que tout cela peut être,,.

Jusqu’à ce jour merveilleux où il découvre le mystérieux paquet devant la cheminée. La famille réunie autour de lui, affiche une mine enjouée et tous semblent très curieux de savoir ce que cache le papier craft enrubanné de rouge. Le petit garçon, encouragé, ouvre le paquet et s’émerveille sans comprendre. D’un doigt timide il caresse le renne en bois sculpté, qui tire un traîneau miniature. Mais il n’ose toucher la boule orange posée sur l’attelage et lève un regard étonné. « Voici un morceau du soleil, tu peux le manger si tu veux » lui affirme son grand-père, rayonnant de plaisir.

Le père Noël sourit dans son sommeil. Les plus beaux cadeaux du monde ne vaudront jamais un morceau du soleil….

23 réflexions au sujet de « pendant ce temps…en Laponie »

  1. Au contraire, ce joli conte est à mettre entre toutes les mains, histoire de rappeler la valeur des choses à certains « n’importe qui »….
    J’aime la précision: la peau d’ours est en synthétique, voilà un père Noël respectueux de la vie!!!
    C’est pas tout ça, je rentre me mettre à l’abri car il neige, chez toi!

    J'aime

    1. Chez WordPress, il neige tous les mois de décembre 🙂
      A mettre entre toutes les mains, dis-tu ? Oui, mais tout le monde n’est pas réceptif. J’en connais beaucoup qui ne comprendraient pas…

      J'aime

  2. Joli conte que je me garderai de lire à qui que ce soit, ne sachant pas qui est N’importe qui… Sourires

    Il est loin le temps où l’on recevait une orange en cadeau à Noël.

    Elle était pourtant précieuse.

    Bonne continuation ici.

    J'aime

  3. Merci pour ton merveilleux texte de Noêl !!Le Père Noêl est Lapon,tout le monde le sait…Quant aux cadeaux,il y en a tant auxquels on ne pense pas ,les plus beaux ! Bises et bon mercredi,Jean-Pierre

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s