H comme …

le tombeau des lucioles

Hiroshima Day

I believe there must be bones

Under the paved street

Shigemoto Yasuhiko – 1945

L’enfant dans le parc

Le parc sous la cendre

Plus un rire plus un souffle.

Yann Blanchart – 2015

H comme Hiroshima, H comme horreur, H comme haïku

Autre temps, autre génération, même émotion.

6 réflexions au sujet de « H comme … »

  1. H comme hibakusha, les témoins atomisés aujourd’hui si vieux mais qui luttent encore contre l’emploi des armes atomiques… Il faut lire leurs terribles témoignages.

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s