divagation sur canapé

chauve-souris

Comment cette méduse a-t-elle échoué sur mon plancher ? Nous ne sommes pas au mois d’Août et puis d’abord, je ne l’ai pas invitée !

Tiens, c’est nouveau cette couleur turquoise à mes pieds ! Sont-ce les miens ? Je me le demande…

Décidément, j’adore ce vin de Loire ! Frais, gouleyant, fruité, il clapote à mon palais, léger, joyeux …Ce serait un crime de laisser la bouteille à moitié remplie !

Ah les bords de Loire…que ne donnerais-je pour m’y trouver là, maintenant, tout de suite ! Comment se nomment ces prestigieux châteaux classés dans mon album photos ? Chambord ? Chenonceaux ? Azay-le-rideau….je l’aime beaucoup celui-là, allez savoir pourquoi… »Un château de la Loire est un château de la Loire ! Tu en as vu un, tu en as vu dix » m’a-t-on toujours affirmé !

Oui, sans doute…De toutes façons, je préfère les cheveaux ..chevaux aux châtaux…châteaux. Le Cadre Noir de Saumur…Saumur ? Qui a dit Saumur ? Saumur et son nectar qui me tend les bras sur la table du salon, qui appelle mes papilles…Encore un verre maestro please ! Et joue moi donc ce Boléro de Tavel …Ravel !

Demain il faudra pomper toute cette eau qui envahit la maison, la mer a débordé ! Un vrai raz-de-marée ! Ca tangue dur dans le canapé, j’ai mal au coeur…

Je devrais peut-être monter à l’étage, on ne sait jamais, personne n’est à l’abri d’une noyade !

La bouteille penche dangereusement et finit par tomber. Sur les vagues, elle vogue et divague…Et une bouteille à la mer ! Une !

Difficile de grimper un escalier sur un bateau par temps agité…

Une chauve-souris est sur mon lit, drôle d’idée ! Elle s’est certainement égarée…

Le phare de Belle-Île éclaire le plafond qui ondule. Sur le ponton-édredon, allongée les bras en croix, j’autorise la chauve-souris à parcourir la forêt de mon crâne.

Elle fait « toc-toc » sur le bois avec ses jolies petites incisives, mais personne ne répond, il n’y a plus personne à l’intérieur.

JE TIENS A PRECISER QUE CECI N’EST QUE PURE FICTION

20 réflexions au sujet de « divagation sur canapé »

  1. Il paraît que Baudelaire avait adopté une chauve-souris, lui aussi, à la fin de sa vie.
    Quant auc châteaux de la Loire, je suis née parmi eux, et, je le confirme, avec ou sans petit vin de région, ils ne peuvent que donner le tournis à nos imaginations qui ne demandent qu’à danser et tanguer.

    J'aime

  2. Quelle angoisse cette fin inattendue…..Du niveau de l’imagination d’un Jean Ray, d’un Lovecraft, d’un Stephen King…..Du grand art!

    J'aime

  3. les éléphants roses ne sont plus ce qu’ils étaient… le vin joyeux ? je ne sais pas, la dernière phrase est ambigüe – ah la formidable version de Bejart !…

    J'aime

  4. A mes ami(e)s blogueurs et blogueuses, merci pour vos commentaires sympathiques et compatissants 🙂 Mais je me dois quand même de vous dire que la narratrice de ce billet n’est pas moi ! Certes, j’aime beaucoup les vins de Loire, mais jamais au point de prendre mes pieds pour des méduses et de voir des chauve-souris sur mon oreiller 😉 Bises à toutes et à tous

    J'aime

  5. Ah, la Loire… J’ai tant écumer ses châteaux, jardins pour certains, caves pour d’autres. Présente peut-être la mésuse à la chauve-souris on verra bien ce qu’il en sort… Bises. Jonas

    J'aime

  6. Une(ou plus) bonne bouteille, et on se retrouve parmi les grandioses châteaux de le Loire, dont le plus beau, Rigny-Ussé….Mais on est toujours dans son canapé ! Bises et bonne journée, Jean-Pierre

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s