lettre au père Noël

58c4171c

Cher père Noël,

C’est la première fois que je t’écris alors je suis un peu émue. Quand j’étais petite, tu m’as drôlement choyée et je réalise aujourd’hui que je ne t’ai jamais remercié.

Alors je le fais maintenant et j’espère que tu ne seras pas fâché de mon retard.

Merci père Noël. Merci pour ma poupée Cathy, pour mon landau, ma kitchenette, ma valise d’infirmière et mes innombrables poupons dont j’ai oublié le nom. Merci aussi pour mon vélo bleu. Il était absolument magnifique et je crois bien que c’est le dernier cadeau que tu m’as fait. Je devais avoir huit ans ou quelque chose comme ça.

L’hiver suivant, quelqu’un m’a dit que tu n’existais pas ! Si tu savais comme j’étais déçue et en colère ! Les Noël n’ont plus jamais eu la même saveur, depuis. Bien sûr, on a toujours dressé le sapin dans le salon, mais les cadeaux arrivaient dans les bras des invités…

Je crois bien que c’est à partir de ce moment que l’émerveillement s’est éteint dans mes yeux. Et je t’en veux un peu…enfin, un tout petit peu.

L’année dernière, mes petites filles ont cru voir ton traîneau dans le ciel. Alors elles se sont mises à chanter pour toi, pour que tu t’arrêtes sur le toit de la maison. Nous avons joué le jeu et fait semblant que tu avais balancé les jouets par la cheminée, car naturellement tu avais trop de travail pour t’arrêter sur chaque toit de maison…

Combien de temps encore pourrons-nous garder le secret ? Je l’ignore. Il faudra bien leur dire un jour, pourtant. Il faudra leur dire que tu existes vraiment, mais seulement dans nos cœurs d’enfants.

Joyeux Noël père Noël !

PS : hum…si tu tiens vraiment à m’offrir un cadeau, j’aimerais un merveilleux Avril ! …

18 réflexions au sujet de « lettre au père Noël »

  1. Ma chère Martine, nos enfants, nos petits-enfants, leurs enfants, leurs petits-enfants croiront aux Père Noël tant que nous y croirons. Bon, je te l’accorde, c’est cuit. Et le Père Noël auquel nous croyions n’avait rien à voir avec les cadeaux dans la cheminée. Je te souhaite néanmoins le mieux et plus encore pour cette fin d’année. Bises floconneuses. Jonas en voie d’évaporation.

    J'aime

    1. Ok, laissons donc le père Noël faire son boulot, à son gré.
      Quant à Jonas, ne le laisse pas s’évaporer tout à fait ! Il peut parfaitement tourner en orbite…;-)
      Bizzz

      J'aime

  2. Chaque année, je me laisse prendre à mon insu par la magie de Noël et plus que le passage du père Noël, ce sont les chants qui à chaque fois me chamboulent cette partie de l’âme qui éternellement flotte dans l’enfance.
    Passe de bons moments avec tes petits…
    — mais qu’il est mystérieux ce mois d’avril….

    J'aime

    1. Et moi chaque année j’angoisse à l’approche de Noël. Partagée entre la joie et l’amertume. Fort heureusement, les petits sont là pour me rendre le sourire 🙂 Passe de bons moments toi aussi Mony…
      PS : Avril ? No comment

      J'aime

  3. On ne m’a jamais dit qu’il n’existait pas ! Car je n’ai jamais grandi ! Donc, j’ai pas su le dire à ma fille qui ne saura pas le dire à son fils….Et c’est bien comme ça ! Bises de Belgique et bon mardi, Jean-Pierre

    J'aime

  4. Etonnant tous ces gens qui croient que le Père Noël n’existe pas,mais je ne suis pas de leur avis…..Il ne me laisse plus chaque année des cadeaux, il est vrai, car dans les appartements modernes il n’y a plus souvent de cheminées, mais il m’a laissé de si beaux souvenirs autrefois que mon émerveillement d’enfant palpite encore de temps à autre au fond de mon âme…..Je te souhaite un beau Noël à venir….

    J'aime

    1. Oh toi bichette, tu vois tellement de choses dans mes yeux et tu lis entre les lignes aussi, je le sais 😉
      Oui, la photo est très belle, je suis d’accord. Dommage qu’elle ne soit pas de moi …

      J'aime

  5. Je devrais moi aussi remercié le père Noël pour ses cadeaux, cet ours Teddy, ce mécano et des patins à roulettes à placer sous mes chaussures…Mais j’aimerais tout de même lui demander pourquoi il a arrêté de glisser une orange dans ma chaussure chaque année car aujourd’hui mes petits enfants ne veulent pas me croire. Pour le train électrique que je n’ai jamais reçu qu’il sache que je ne lui en veut pas.
    Sans doute que mes plus beaux Noël, je les ai partagé avec mes enfants lorsque le vieil homme m’a permit de tenir son rôle.
    Bises Dan

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s