les rêves meurent aussi

Blackstar_album_cover

Des millions de gens meurent chaque jour. Des enfants sont égorgés, des femmes lapidées, des hommes décapités. L’horreur est quotidienne. Nous nous indignons, nous manifestons. Nos coeurs serrés n’en peuvent plus. Nous étouffons, nous saturons. Et voilà qu’à l’annonce brutale du décès d’une icône, les larmes coulent enfin…

On peut critiquer, se moquer et certains ne s’en privent pas. Que ceux-là passent leur chemin ; l’émotion n’est pas l’apanage des bien-pensants.

Un jour quelqu’un m’a dit « ne détruis pas mon rêve« .

Mais il arrive que les rêves meurent.

*******

Millions of people die every day. Children are knifed, women are stoned to death, men are beheaded. The horror is daily. We get indignant and we show it. Our tight hearts cannot bear any more. We suffocate, we saturate. And one day, to the rough announcement of the death of an icon, tears flow finally …

We can criticize, laugh and some do not go without it. Those ones can cross their path ; because emotion is not the privilege of the right-thinking.

One day somebody told me  » do not destroy my dream « .

But it happens that the dreams die.

20 réflexions au sujet de “les rêves meurent aussi”

    1. Bonsoir Célie, quelle bonne surprise de te voir ici 🙂 Je te souhaite également une très bonne année, et continuons de rêver…Bisous

      J'aime

  1. L’immortalité n’est pas de ce monde, autrement à quoi servirait-il ? Bowie (comme d’autres), nous a élevé, bercé, rassuré, montré une voie possible. Il n’est plus aujourd’hui, car comme toute chose il a montré sa fin, mais la route est tracée et son oeuvre fait mine de gps si on s’égare. The show must go on. JPT

    J'aime

    1. The show must go on, je suis d’accord, évidemment. Mais il y a comme des drôles de grésillements dans mon GPS, c’est mauvais signe, ça. A bientôt ici ou ailleurs, JP 🙂

      J'aime

  2. c’est toujours sur nous même que nous pleurons, sur notre jeunesse, sur nos amours…
    les tragédies de masse sidèrent notre raison intellectuelle, mais la perte d’une icône, d’une personne emblématique même virtuellement, au cinéma par ex est à notre échelle et percute directement l’émotion

    J'aime

    1. Je ne suis pas certaine d’être entièrement d’accord avec toi. Mais chacun perçoit les choses à sa manière. En ce qui me concerne je ne pleure pas ma jeunesse. J’ai lu quelque part « si vous êtes tristes, pensez que la terre est vieille de milliards d’année et que vous avez eu la chance de vivre en même temps que David Bowie« …C’est ça en fait, certaines « icônes » vous accompagnent presque toute une vie…

      J'aime

  3. Ton commentaire chez moi m’a très touchée Martine et j’y réponds chez toi …pleure mais pas trop hein, même si les larmes soulagent …c’est un beau chagrin authentique que tu as , tu étais très attachée à David Bowie , il t’a apporté du pur bonheur , il est une immense partie de ta vie et il reste en toi …et en tout ceux ceux qui l’ont aimé … il est encore vivant en eux et pour très longtemps 😉 et ton rêve n’est pas mort …
    Pense qu’il a eu une vie heureuse , à faire à fond ce qu’il aimait, à être adoré comme une star …et ta peine s’apaisera
    Y’a que les idiots et méchants qui peuvent se moquer …
    je t’embrasse
    Ps : j’ai trouvé une vidéo de la BBC …

    mon époux à versé des larmes et moi aussi

    J'aime

    1. Non je ne pleure plus 😉 je regarde les étoiles…J’ai lu aussi quelque part qu’en ce genre de circonstances, il y a comme un lien qui se crée entre fans, sur les réseaux sociaux. Ils appellent ça le « socio-affectif ». C’est vrai mais toi et moi n’avons pas attendu sa mort pour éprouver le besoin d’en parler, et c’est encore mieux 🙂 Merci pour la vidéo, Juliette, c’est génial !!! Bisous.

      J'aime

  4. Tout à fait d’accord avec almanito, à chacun ses peines et ses émotions. Pas question de se moquer. Je pense aussi qu’il y a parfois un évènement qui nous fait pleurer l’évènement lui-même, et bien d’autres encore. Comme une goutte qui ferait déborder le vase, et couler nos larmes. Je t’embrasse fort.

    J'aime

    1. C’est exactement ça. Il suffit d’une mort de trop et tout le reste remonte à la surface. Le vase était trop plein…Moi aussi je t’embrasse, Anne 🙂

      J'aime

  5. !!! Pourquoi des critiques, des moqueries? Y a t-il une échelle de valeur concernant la peine que l’on ressent maintenant?
    Je t’ai dit, Louv’, je ne partageais pas ta passion pour cet artiste que je reconnais cependant parmi les grands, mais je partage et comprends ta peine que je sais sincère. Qu’importe qui l’on pleure, toute peine est respectable.
    Je t’embrasse.

    J'aime

    1. Toi tu fais partie des gens qui respectent les autres, Alma. Mais si tu savais…on m’a reprochée d’en faire trop, on m’a mis sous les yeux des photos d’enfants égorgés…comme si j’y étais insensible ! Les cons…
      Merci de comprendre 🙂 je t’embrasse.

      J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s