âme, ma soeur âme

parallèles

« L’âme est une lyre dont il faut faire vibrer toutes les cordes » – George Sand –

Au-delà de la fusion des corps, les âmes parfois s’enflamment. S’écartant de leurs vies en parallèles, elles font l’école buissonnière et prennent un chemin de traverse.

Là où se joue une étrange symphonie, aux accords parfaits.  Elles s’observent le temps d’une mesure, en déchiffrent les notes, poussent un soupir.

Puis elles se dénudent, s’enlacent et ne se défont plus. Leur vibration crépite et brûle telle la flamme originelle.

Jusqu’au désir impétueux de la chair.

Les âmes alors, apaisées, se délectent du reflet de leur miroir.

23 réflexions au sujet de « âme, ma soeur âme »

  1. L’âme et le corps sont indissociables pour un temps ; parfois ils s’entendent et vivent en paradis, parfois ils se mésentendent et vivent en enfer. Ton texte, Martine, est magnifique et j’en parlerai dès ce soir à Barbe Bleue qui, à n’en pas douter, appréciera.

    J'aime

    1. « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie »…car tout est illusion, Jean-Pierre, tu le sais bien…
      Merci 🙂

      J'aime

  2. « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »
    Comme Claude, je trouve cet accord parfait entre le texte te la photo, on y trouve les mêmes vibrations et la même fougue. Bises Dan

    J'aime

    1. La perfection n’existe pas diront certains. Cependant il y va de notre salut, à nous, les quêteurs de l’inaccessible, d’essayer encore et encore…Rien n’est pire que la résignation.
      Merci beaucoup Dan, bises.

      J'aime

    1. L’âme existe-t-elle ? Nous n’en savons rien. Nous ne pouvons que constater les évènements troublants. Il faudra qu’on en parle. Merci André

      J'aime

    1. Même si tu n’as rien à dire, je suis toujours contente de te croiser, Alma ! Oui j’ai changé l’illustration, par deux fois…

      J'aime

  3. J’admire l’accord entre le texte et la photo.
    Magnifiques, vos lignes ! On les dirait rejoindre les tourments du ciel.
    Jamais, peut-être, elles n’ont été si magnifiques.

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s