péché véniel

Jeux-interdits2

L’église St Benoit est bondée en ce dimanche de Pâques. Tous ces gens doivent avoir beaucoup de péchés à se faire pardonner. Je me glisse derrière un pilier, à quelques mètres de l’autel. Le père Anselme a revêtu ses habit de fêtes mais il a toujours les pieds nus dans ses sandales. Serait-il si pauvre qu’il ne puisse acheter des chaussettes ?

Je ne comprends rien à ce qu’il raconte mais tout le monde a l’air content d’apprendre que Jésus est ressuscité. Tant mieux pour lui. Moi je viens à la messe pour voir Michel, mon enfant de choeur préféré. Avec ses cheveux blonds blé, sa peau dorée et sa robe blanche, il rayonne d’une lumière divine. J’aime quand il balance l’encensoir en ma direction…

Ils ont bien chanté, ils se sont signés et maintenant ils se lèvent pour prendre l’hostie. Pas moi. Profitant du mouvement, je m’esquive avant l’offrande. Il n’est pas question que j’enrichisse Dieu avec les deux francs que m’a donnés ma grand-mère. Et tant pis pour les chaussettes du père Anselme.

Michel, mon ami de choeur et de coeur,  me lance un regard taquin, légèrement réprobateur.

Je me demande s’il a confessé nos jeux interdits au creux des dunes…

20 réflexions au sujet de « péché véniel »

  1. Adorable… J’y étais… D’ailleurs, j’y étais. Etonnant. Martine, sors tout de suite de ma mémoire. Bises. JP

    J'aime

    1. Ne me dis pas que tu faisais partie des enfants de choeur, je ne te croirai pas ! Ou alors dans les dunes…hum, je t’en laisse la responsabilité. Bises Jean-Pierre.

      J'aime

  2. Un peu de fraicheur, que ça fait du bien !!!
    J’étais très espiègle et ma mère me parlait  » de la grenouille de bénitier qu’était une vieille paysanne ronchon dans mon village d’enfant. Grenouille de bénitier, ce terme m’interpelait alors j’ai eu la bonne idée d’aller chercher un gros crapaud sous les dalles de la fontaine, que j’ai mis dans ma poche…Quand la paysanne s’est approché du bénitier j’ai jeté le crapaud dans l’eau…Oh les cris de la femme …et le curé qui m’a mis en pénitence, à genoux pendant toute la messe….pffff !!!

    J'aime

  3. Et tout ce monde là sort de l’église pour courir à la pâtisserie,
    Saint honoré prier pour nous
    J’ai souvent envié les vrais croyants qui réussissaient à s’alléger grâce à quelques prières .
    Vive la fête du chocolat et des amours naissants
    Bises Dan

    J'aime

  4. Les histoires d’enfance ont toujours le charme de l’innocence, même quand le regard sur une célébration n’embrasse pas toute la communauté… mais un petit copain en particulier !
    Bon week-end, Martine.

    J'aime

    1. Un regard d’enfant sur un rite imposé, avec ses incohérences, ses fabulations. A six ou sept ans, l’esprit vagabonde au delà des dogmes. Comment peut-il en être autrement ?
      Bon week-end de Pâques à toi, Carmen.

      Aimé par 1 personne

  5. Ah ! Ah ! tu étais une petite coquine et jeux interdits …quel beau morceau de guitare …très bien joué ! je me confesse, je ne suis jamais allée au catéchisme.
    PS (hors sujet) : hier soir j’ai lu « L’inconnue de Highgate  » j’ai frissonné. J’habitais par là à la même époque que ton histoire, et j’étais allée visiter son cimetière romantique de nuit , quels frissons aussi …et je fréquentais pas mal le métro. Faudra que je raconte un truc sur mon blog à son propos d’ailleurs
    Bon week end Martine 😉

    J'aime

    1. Hé hé, oui ce morceau de guitare est très bien joué 😉
      PS : j’habitais moi aussi près de Highgate et son cimetière….Bon WE Juliette !

      J'aime

  6. Vous pouvez toujours me réciter en rémission de vos péchés…. En attendant, j’ai demandé au Bon Dieu la permission de bloguer ça demain. Permission accordée, en sa Grande Bonté divine….

    J'aime

  7. La tendresse dans chacun de tes mots, mais aussi la dureté sans concession du regard de cette petite fille à la fois lucide et naïve.
    Le père Anselme n’a pas de chaussettes et n’en aura jamais, bien que le Vatican soit immensément riche, elle l’apprendra plus tard, mais les cheveux blonds de Michel valent bien une messe 🙂

    J'aime

    1. Cette petite fille c’était moi et j’ai conservé mon oeil critique par rapport à la religion. Avec une réflexion plus approfondie, bien sûr. Bon week-end Alma !

      Aimé par 1 personne

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s