billet court mais pas improbable du tout

« Attention, talent !
Comment ne pas s’attacher à « ça » après l’avoir lu ? « Ca » qui, bien que baignant dans une « réalité ésotérique » et beaucoup trop bref, transpire de sensibilité, de lucidité, de clarté dans l’écriture, bref, de talent.
On relève chez l’auteur, un climat, une identité, une authenticité, un besoin d’exprimer, d’exorciser même, par l’écriture, ses états d’âmes, de frayeur et d’amour.
Nous sommes aux antipodes de la démonstration stérile qui vise à se la jouer technicienne de la rhétorique ou démagogue des émotions. On est intrigué par ce qu’on lit et on s’attache, à travers le style, à celle qui l’a écrit. En souhaitant très vite en lire davantage. »

Cet élogieux commentaire anonyme, posté sur Edilivres à la sortie de mon recueil « histoires courtes et improbables », n’a pas provoqué chez moi un gonflement subit des chevilles, je vous rassure. Pourtant, j’avoue qu’il m’a fait un énorme plaisir. D’ailleurs, si l’auteur lit ce billet, je le remercie (un peu tardivement) chaleureusement.

Alors….Eh bien, voici venu le temps des vacances…

Trois heures de vol ? Deux heures de TGV ? Bronzette recto-verso sur une plage exotique ?

Mon recueil papier ne prend pas de place dans la valise ! Et dans sa version numérique, là franchement vous n’avez plus d’excuses !

Un petit coup de pub ne fait de mal à personne, non ?

histoires courtes et improbables

http://www.edilivre.com/histoires-courtes-et-improbables-20e0a83c5f.html

18 réflexions au sujet de « billet court mais pas improbable du tout »

  1. Le hasard seul m’a fait rencontrer votre site, Madame.
    Le hasard qui fait les choses bien ou mal. Ce hasard qu’on déteste ou bien que l’on encense.
    J’ai d’abord été étonné.
    Puis je vous ai écrit qu’irrésistiblement je pensais à celle qui vous avait précédée sur vos terres du Nord. Au fond de mon cœur je vous appelais Marcelline pendant que dans ce temps, et sans que je le sache, Obispo la chantait avec ce talent fou que vous avez aimé.
    Vous me pardonnerez si je me répète. Du talent, c’est vous qui en avez !
    Un talent fou. De grâce, continuez.

    Claude

    Aimé par 1 personne

    1. Que puis-je répondre à cela ? De grâce, Monsieur, ne me faites pas rougir ! Ce n’était qu’un coup de pub pour un livre qui ne se prend pas au sérieux, mais alors pas du tout ! Mais…merci.

      Aimé par 1 personne

    1. Tss tss…et toi, Anne ? Quand donc vas-tu cesser de te cacher ? J’attends moi aussi une suite à « Je n’aurais pas à passer l’été »….;-)

      Aimé par 1 personne

  2. Je reprends en tous points le commentaire de Breizhdan, y compris concernant la suite. Ton aventure littéraire, j’en suis certaine, ne s’arrêtera pas chez edilivre.
    Heureuse pour toi Martine, de tout coeur, je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est très gentil, Alma, merci. Il est vrai que publier chez Edilivres reste une facilité, mais au moins les livres ont le mérite d’exister…Ceci dit, je ne désespère pas de convaincre un « vrai » éditeur. On peut toujours rêver 😉

      J'aime

  3. Je partage totalement le commentaire au sujet de ton ouvrage, car je trouve, Martine, que tu as un réel talent et que tu es une vrai écrivaine….Je te souhaite encore beaucoup de bonheur avec ce livre.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire les premières nouvelles. J’ai eu la fausse bonne idée de le prêter à une bonne âme à qui je l’avais chaudement recommandé. ca fait au moins deux mois. Régulièrement, il me promet de me le redonner sur mon instance demande…. J’attends toujours. J’ai aussi acheté la version numérique mais pas cherché à la retrouver… Je vais bien finir par récupérer ce livre intéressant afin de le terminer sur une plage varoise… Chaudement recommandé.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu la même mésaventure ! Un livre prêté n’est jamais certain de retrouver sa bibliothèque ! Cela dit, merci pour votre recommandation Maître Renard…

      J'aime

  5. Un commentaire élogieux largement mérité que j’aurais pu écrire moi-même si j’en avais eu le talent. un recueil qui nous laisse espérer une suite. Bises Dan

    Aimé par 2 people

    1. Je suis comme toi, Dan, il m’est souvent très difficile de commenter , et je le déplore ! Néanmoins je compte faire un effort pour mes amis écrivains et blogueurs 😉 Bises

      Aimé par 1 personne

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s