un amant pas comme les autres

aube

Des semaines longues comme des siècles s’étaient écoulées. Cette attente la minait jusqu’à la moelle et l’affaiblissait de jour en jour. Elle n’avait plus la force de scruter l’horizon et bientôt la résignation s’insinua.  Il ne lui restait plus qu’à apprivoiser la nuit, question de survie.

Il est courant de croire que les choses arrivent au moment où l’on s’y attend le moins. Et ce fut précisément le cas. Un matin frileux comme tous les matins, à l’instant où le merle se mit à chanter, il ré-apparut.

Insouciant, taquin tel un enfant qui aurait fait une bonne blague, il se glissa jusqu’à elle. La douce chaleur de ses caresses eurent tôt fait de vaincre toute résistance. Emoustillée malgré elle, mue par un désir soudain, sans plus réfléchir elle se dénuda.

Comme par enchantement les rancoeurs avaient disparu, l’interminable attente oubliée. Ils étaient seuls au monde, réunis, enfin. Gourmande et ravie, elle savoura sans remord cette renaissance des sens.

Le temps s’arrêta mais les heures passèrent. Elle aurait voulu le retenir pour l’éternité, prête à toutes concessions. Mais elle sut qu’il repartirait, consciente de l’éphémère et certaine de sa  trahison future. Supplier ne servirait à rien, elle ne maîtrisait pas la situation. L’empreinte sur sa peau serait son unique souvenir.

Le soleil n’étant pas un amant comme les autres, il a l’élégance de couvrir d’or celles qui l’adorent. A la fin du jour il s’éloigna puis s’évanouit dans la mer, comme certains fuient dans le silence.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

22 réflexions au sujet de « un amant pas comme les autres »

  1. L’amant Roi, le Dieu qui observe les dieux, le Dieu qui entend les hommes pendant qu’il leur offre la morsure de ses caresses.
    Les hommes le vénèrent. Cruel résumé.
    Le Colosse de Rhodes, qui n’était autre que la statue d’Hélios, fut renversé par un banal tremblement de terre après soixante petites années de vie. Le Roi n’a point permis que les fourmis humaines se glorifient de la sixième merveille du monde.
    Deux mille ans plus tard, le peuple de France appela son roi le Roi Soleil. Versailles est bâti sur le thème, dans une ahurissante application de la section dorée. Peut-être la raison d’une gloire qui perdure : « J’aperçois la lune pâle et élargie; elle s’abaisse sur la flèche des Invalides à peine révélée par le premier rayon doré de l’Orient : on dirait que l’ancien monde finit et que le nouveau commence. »
    A vous, les peintres !

    Aimé par 1 personne

    1. Un mythe de tous les temps, craint et vénéré. De nos jours encore, la moindre manifestation du soleil est scrupuleusement observée, analysée. Normal, sans lui nulle vie possible.

      J'aime

  2. Bonjour Martine,
    un amant qui ne lésine pas sur sa distribution de rayons d’or !
    au début je pensais que tu nous annonçais le retour du marin …
    ahhhhhhh ! Ra ! reviens vite …
    Bisou et beau dimanche nue sous le soleil peut être ❓

    J'aime

  3. Encore une fois tu nous emmènes là où l’on ne s’y attendait pas, et naturellement, prise par l’intensité des mots, je te suis jusqu’au bout, jusqu’à la surprise qui fait sourire. Joli parallèle tout empreint de ta poésie.

    J'aime

    1. Je ne peux m’empêcher de prendre les chemins de traverse pour arriver à mes fins…et ma foi, si ça plaît, tant mieux ! 🙂

      J'aime

  4. Bien joué… On a beau connaître cette façon que tu as de leurrer er d’envoyer sur des fausses pistes, on se fait avoir avec délices à chaque fois. Je rebloguerai la nouvelle prochainement, sauf avis contraire. ..

    J'aime

  5. Les pluies ☔️ incessantes de ces derniers jours nous font rêver à Mr Soleil🌤☀️… si nos souvenirs de lui nous rappelle ses caresses, n’oublions pas qu’il peut mordre…😏
    Jolie histoire …

    J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s