mélancolie

La plaine a roussi, l’été se meurt. Dans une ultime tentative de séduction, les fleurs du jardin persistent. Bientôt, tel le dernier sursaut d’un amour qui s’essouffle, la nature se parera de ses plus beaux atours. Avant de se dénuder, impudique et torturée. Que viennent les voiles de brume, que tombe la pluie d’automne, douces caresses aux âmes mélancoliques.

24 réflexions au sujet de “mélancolie”

  1. C’est tellement beau, et cela d’autant plus que ces vers que tu as rédigés sont ponctués par la voix chaude d’Eric Clapton et sa guitare….. Le prochain été ce sera dans neuf mois, le temps d’une gestation….. Demain quoi!

    J'aime

    1. Le temps d’une gestation, tu as raison je n’y avais pas pensé ! Quant à la voix chaude d’Eric Clapton, je suis fan 🙂
      Merci André

      J'aime

  2. La mélancolie de début d’automne commence à m’envahir….comme chaque année! Merci pour Clapton…La musique, la lecture, et, surtout, l’écriture, m’aident à la rendre moins pesante. Bises et bonne journée, Jean-Pierre

    J'aime

    1. Nous sommes nombreux à ressentir cette douce mélancolie. Heureusement, il y a la musique, la lecture et l’écriture ! Je suis d’accord. Bonne journée Jean-Pierre

      J'aime

  3. Un texte aux couleurs d’un bel automne. La douceur de la végétation qui décline s’imprègne imperceptiblement d’un petite crainte de ne pas revoir une nouvelle floraison. Bises Dan

    J'aime

  4. « Voici septembre et son étonnante lumière. Le soleil entre dans la Balance. Le son du cor se meurt au fond des bois.
    La prune de Jérusalem tombe avec un bruit mou dans le jardin du presbytère ; une guêpe en suce la blessure d’or. Les brouillards viennent. »… (A Vialatte).
    mais la pluie et le manque de lumière, ah…. ( du même Vialatte « novembre commence mal et continue en pire… »)

    J'aime

  5. Bonjour Martine , ah l »automne, je l’aime aussi , il est poésie 😉
    Vivement que je vois ses couleurs dans ma vallée ( je suis à Marseille et là on n’en voit pas encore la couleur )
    Bees Poétesse

    J'aime

    1. L’automne me rendait mélancolique…. mais de plus en plus je l’apprécie… nécessaire ballet des saisons ! Plaisir de te lire mais je crois bien avoir pris du retard. Je vais vérifier.

      J'aime

    2. Oui, le ballet des saisons est nécessaire. Cette transition de l’automne vers les frimas de l’hiver, me rend mélancolique mais je détesterais toujours vivre en été.

      J'aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s