sans issue

papillon-de-nuit-Papillon de nuit

Elle s’est endormie avec la lampe allumée, le nez sur son livre. La porte est fermée, à cause du chat. Les volets clos ne laissent filtrer aucun rai de lune. La nuit est longue et immobile ; je serai mort avant le jour.

Du mur à la fenêtre, du sol au plafond, j’ai tourbillonné comme un fou. Me claquant les ailes au silence de ma prison. Me brûlant la cervelle.

Ma vision se brouille.

Seules me reviennent les images mémorisées de mon été.

Azur infini d’un horizon, le blond des vagues de blé, l’éclat diamant de la mer, le blanc de la craie…

Déjà le froid envahit mon corps meurtri, paralysé, dans cet espace sans issue.

Gravée dans mes fibres, ressurgit l’ivresse aérienne de mon premier envol.

Comme j’aimais les senteurs de son jardin !

Comme j’aimais le velours de la peau des roses, et de sa peau à elle…

Dans l’inertie du petit matin, je serai étendu, là.

Et elle posera son pied.

De mon existence éphémère il ne restera qu’une infime trace rouge sur le plancher.

La poudre d’or de mes ailes collée à sa semelle, comme un vague souvenir…

9 réflexions au sujet de “sans issue”

  1. Une vie tellement éphémère… C’est toujours triste de retrouver un papillon mort chez soi. Mais je trouve injuste de les préférer aux mouches où aux moustiques que je chasse ou tente de faire sortir. Pas simple la conscience 🙂

    J’aime

    1. Je suis bien d’accord avec toi Mony. Moi je suis arachnophobe ; eh bien depuis quelques années je fais des efforts terribles pour ne pas tuer les araignées, car après tout, ce n’est pas leur faute si elles sont si repoussantes ! 😉

      J’aime

    1. mais non tu n’es pas gâteuse Martine , j’aime aussi toutes les petites bestioles ( sauf les grosses araignées qui commencent à squatter les maisons) et même certaines grosses humaines …

      J’aime

  2. Sniff , très jolie ode au papillon Martine , si triste aussi , pauvre petit papillon amoureux de la vie …
    à première vue j’ai cru que ce papillon était une danseuse
    Bees de bonne soirée poétesse …

    J’aime

votre trace ici...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s